A partir du couple vielle/cornemuse, emblématique de la musique du Centre France, la Machine propose une musique sinueuse et hypnotique. Le couple percus/contrebasse assure un groove inimitable, une assise rythmique chaloupée où l'on retrouve des sonorités afro-cubaines. La voix, au vibrato si particulier et au timbre très éloigné de ceux habituellement prêtés aux voix trad', revisite de façon surprenante les chansons du répertoire collecté.
Les mots sont anciens, mais étonnamment actuels !

LES MUSICIENS
Grégory Jolivet : Vielle alto électrique, chœur
Julien Barbances : Chant, cornemuse, violon,
Jean Laurent Cayzac : Guitare électrique, contrebasse, chœur
Florian Huygebaert : Percu, choeur
Olivier Thillou : Son